Réseau M
Fermer

info@sagementorat.com
418 266-7772

Laisse-nous un message!

Laissez-nous votre nom et votre adresse courriel suivis d’un court message et un s’occupe de vous répondre dans les plus brefs délais!

Devenez mentoré

Merci de compléter le formulaire d’adhésion suivant.
Nous communiquerons avec vous dans les plus brefs délais pour la suite du processus.

Inscription à l'infolettre

Laissez-nous votre adresse courriel et on s’occupe de vous envoyer des nouvelles et des articles interessants, et ce, juste asser souvent pour que vous pensiez un peu à nous !

Le mentorat immigrant

Retour aux articles

SAGE Mentorat d’affaires est bien connu depuis 30 ans dans la communauté d’affaires de la Capitale-Nationale pour la précieuse et attentive écoute que ses 130 mentors offrent bénévolement à plus de 300 entrepreneurs mentorés, dans toute l’agglomération de Québec, de Charlevoix jusqu’à Portneuf.

Ces dernières années, plusieurs de ces mentors ont eu à côtoyer des entrepreneurs issus de l’immigration et ont eu à faire face à des questionnements que ne se posent pas forcément les entrepreneurs québécois.

Que ce soit au niveau de la différence de culture, de la barrière de la langue, des pratiques d’affaires différentes, des façons de communiquer avec la clientèle locale ou de la difficulté à se bâtir un réseau d’affaires, les défis supplémentaires auxquels ils ont à faire face ne manquent pas.

Le dernier rapport de l’indice entrepreneurial du Québec, suivi depuis 10 années maintenant par la Fondation de l’entrepreneurship, indiquait que la volonté des immigrants de créer leur propre emploi et de développer une entreprise était en forte croissante et deux fois plus élevée que la moyenne québécoise, mais qu’inversement ils éprouvaient plus de difficultés que la moyenne pour concrétiser leur rêve.

Devant ce constat, et devant la pénurie de main-d’œuvre de plus en plus omniprésente au Québec, SAGE Mentorat d’affaires ne pouvait pas rester indifférent à ce défi qui est si en ligne avec sa mission première : promouvoir l’entrepreneuriat au Québec.

En novembre, au terme d’une campagne de sensibilisation via les réseaux sociaux qui a rejoint plus d’une soixantaine d’entrepreneurs immigrants, nous avons eu le plaisir de recevoir une trentaine au Cercle de la Garnison. Accueillis par des mentors et des mentorés eux-mêmes immigrants, ils étaient tous à divers degrés curieux de découvrir ce que le mentorat pouvait leur apporter pour les aider à mieux réussir en affaires.

Les témoignages recueillis aux tables et au cours d’un panel mixte constitué de mentors et de mentorés originaires du Mexique, de Madagascar, de l’Europe, de l’Afrique et du Moyen-Orient n’ont fait que confirmer cet état de fait. Ces mentorés immigrants ont tous à cœur de réussir dans leur nouvelle terre d’accueil, et leur mentor a à cœur de bien comprendre leurs défis en fonction de l’étape où ils en sont rendus dans leur intégration.

N’en sont-ils qu’à la période euphorique des premiers mois arrivés au pays, sont-ils maintenant plus négatifs car le mal du pays les a rattrapés, ont-ils déjà rebondi et sont en phase d’adaptation, ou ont-ils finalement parfaitement réussi leur intégration ? Il va sans dire que le type d’écoute active que le mentor va adopter sera différent, pour répondre aux besoins du moment.

Le mentor doit aussi s’adapter au niveau de la motivation intrinsèque de l’entrepreneur immigrant sorti de son pays : n’est-il à Québec que de passage, en espérant des jours meilleurs ailleurs, est-il là « au cas où » une opportunité se présenterait à lui sur place, est-il un globe-trotter qui n’en est pas à sa première expatriation, ou est-il un « échappé de culture », comme se décrivait une de nos mentores maintenant complètement intégrée à notre culture d’entreprise ? Là encore, le lien de confiance qui doit s’établir entre le mentor et le mentoré immigrant devra être adapté à la situation.

Nous profitions donc de cet événement pour annoncer la création d’une formation enrichie spécifique aux défis du mentorat pour entrepreneurs immigrants. Il faut croire que nous avons su convaincre nos invités, puisqu’à ce jour, 6 entrepreneurs ont déjà manifesté le désir de se voir jumelé à un mentor.

Soutenu dans son effort par le gouvernement du Québec, SAGE proposera d’autres activités de sensibilisation pour élargir la portée de son message auprès des entrepreneurs immigrants.

Jo Lanoë, mentor.

 

On est aussi sur les réseaux-sociaux

Suivez-nous!

Pour plus de nouvelles en continu, inscrivez-vous à

NOTRE INFOLETTRE!

Inscrivez-vous